Mon sorbet pêche-verveine citronnelle

Ma phase « sorbet » continue, on ne m’arrête plus, merciiiiii été caniculaire ;-)))

Aujourd’hui, je vous propose un sorbet pêche-verveine citronnelle. La pêche, c’est un de mes fruits préférés, et j’adore l’associer avec de la verveine citronnelle. Le résultat est tout en douceur, finesse et légèreté, parfait pour cette saison ! Sur la photo, le sorbet est réalisé avec des pêches blanches, mais au final certaines avaient la chair rose, d’où la couleur du sorbet (zéro colorant, suis pas fan) !!

IMG_9781

Le sorbet n’est pas compliqué à réaliser : on réduit les fruits en purée et on ajoute un sirop de sucre. Mais comme pour mon précédent sorbet (mon sorbet fraise-basilic-citron vert), je vous recommande vivement d’investir dans une sorbetière (moi j’ai celle-ci, mais il en existe d’autres, comme la Magimix etc…) et d’acheter du glucose atomisé (ici, , par ici également ;-)). Vous obtiendrez ainsi un résultat assez bluffant ;-))). Allez jeter un oeil à l’article en question pour avoir tous les détails.

Après l’avoir réalisé, 3 options s’offrent à vous :

– la manger tout de suite (bande de gourmands !!!)

– la mettre en bac (c’est ce que je fais la plupart du temps)

– en faire des esquimaux (les mômes adorent !!)

Allez, je vous emmène ? Je ne vous laisse pas comme ça, je vous propose – comme d’hab, mon pas à pas ;-).

Ah oui au fait, j’ai failli oublier, avec ma recette, vous obtiendrez environ 600g de sorbet pêche-verveine citronnelle.

Ah oui bis, j’ai encore failli oublié – décidément ! Si vous n’aimez pas trop l’idée d’ajouter de la verveine citronnelle dans ce sorbet, vous pouvez tout simplement l’omettre, vous obtiendrez un magnifique sorbet pêche (franchement, une t-u-e-r-i-e) ;-))

Ingrédients

IMG_9779

  • 4 à 6 belles pêches mûres à point et bien juteuses (blanches ou jaunes au choix, la couleur de votre sorbet variera en fonction de la couleur de la chair). Il vous faudra obtenir 400 ml de purée de fruits
  • 1 ciron vert ou jaune (ici j’ai mis un vert, j’adoOore !)
  • 130g d’eau
  • 120g de sucre en poudre
  • 30g de glucose atomisé
  • 15-20 de belles feuilles de verveine citronnelle fraîche (facultatif)

Préparation

Préparez votre sirop : dans une casserole de préférence à fond épais, ajoutez l’eau, le sucre en poudre et le glucose atomisé. Faites  chauffer à feu doux-moyen pour que le sirop se forme. Le mélange ne doit pas bouillir et on ne mélange pas ; on y va tranquillement.

IMG_9783

Une fois que vous avez obtenu un beau sirop translucide, faites le refroidir en posant la casserole dans un bol plus grand soit au mieux rempli de glaçons ou au pire rempli d’eau froide, que vous changerez 2-3 fois (ça prendra 10 minutes, c’est rapide ;-)). Réservez.

Maintenant, épluchez vos pêches, enlevez les noyaux et réduisez d’abord la chair en purée ; n’hésitez pas à utiliser un chinois/passoire et un mixeur plongeant. Vous devez obtenir une purée bien lisse, pas fibreuse. Si vous avez un extracteur de jus, utilisez-le, c’est génial pour ça ! Vous devez obtenir 400ml de purée :

IMG_9782
J’ai utilisé des pêches blanches cette fois-ci, dont certaines avaient la chair rose ;-))

Pressez le citron et versez le jus dans la purée de pêche. Mélangez bien.

Ciselez grossièrement les feuilles de verveine citronnelle et ajoutez-les au mix (=préparation à sorbet/glace). Mélangez bien.

IMG_9784

Ajoutez votre sirop froid en 2-3 fois, mélangez et goûtez à chaque fois. Normalement l’ensemble du sirop est nécessaire pour que le sorbet soit équilibré, mais si vous utilisez des fruits vraiment exceptionnels, vous n’aurez peut-être pas besoin de tout mettre. Il vaut mieux être prudents ;-). vous obtiendrez à peu près 600ml de préparation :

IMG_9786

Mélangez bien une dernière fois, filmez à contact, et mettez au frais pour 12 heures ; le mix doit descendre à 4°C pour obtenir un sorbet digne de ce nom, et croyez-moi, quand c’est pas assez froid, ça prend vraiment pas… (j’ai testé pour vous :-/).

12 heures plus tard, préparez votre sorbetière. Passez votre mix au chinois pour enlever les feuilles de verveine citronnelle. Mélangez-le bien une dernière fois. Versez-le dans la sorbetière et mettez en marche pour environ 20 minutes.

Ca y est, c’est prêt ;-))) Soit vous le déguster tout de suite, soit vous le mettez en bac, soit vous le mettez dans vos moules à esquimaux ;-)))

IMG_9822

Allez, je vous laisse vous régaler ! J’attends de vos nouvelles !

A très vite les zamis,

Judith Pâtisse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s