Ma Pavlova orangée de Pâques

Vous savez… Cette meringue croquante à l’extérieur et moelleuse en son coeur, cette crème Chantilly vanillée et très légèrement sucrée, et ces fruits frais, de saison, qui apportent un peps (nécessaire et) incroyable.

Ça en fait un dessert d’un équilibre assez fabuleux, et en même temps tout en contraste : on a du croquant, du moelleux, du rond, de la fraîcheur…. En bref, rien à ajouter, c’est parfait ;-))

En plus, elle est vraiment simple à réaliser, et on l’adapte en fonction des fruits de saison… Comme ça, il n’y pas une pavlova qui se ressemble ;-)) Celle que je vous propose aujourd’hui est réalisée avec des fruits d’hiver, je n’ai pas encore vu de belles fraises ni de belles framboises près de chez moi. J’ai donc utilisé oranges, fruits de la passion et mangues. J’ai également utilisé des gousses de vanille séchées pour la déco.

J’avais une idée de dressage de la meringue, que j’avais posté sur  Instagram, très joli, mais quand on passe au montage final avec la crème Chantilly et les fruits, ça ne donnait rien de beau ; ou plutôt je n’ai pas réussi. Depuis, j’ai essayé pleiiiiin de présentations différentes, et celle que je vous propose aujourd’hui est de loin celle que je préfère, et finalement la plus simple à réaliser (des fois, la simplicité à du bon ;-)) : pas besoin de poche à douille, de douille et compagnie ; une spatule et c’est tout ;-))

Cette présentation est fortement inspirée de The Boy Who Bakes et @zoebakes : leurs pavlovas sont magnifiques, et ils ont tous les 2 un talent de dingue ! Je vous invite à découvrir leur travail, ça en jette !

Si l’on rentre dans le détail de la recette, c’est la meringue qui prend le plus de temps : dans sa réalisation et dans sa cuisson. Il faut donc s’y prendre en avance, et il vaut vraiment mieux avoir soit un robot pâtissier soit un batteur électrique, parce qu’une meringue doit être fouettée au minimum 12 minutes pour arriver à la bonne texture. Après, la cuisson, c’est 2 heures à 100°C.

Le reste, c’est une crème Chantilly très peu sucrée et parfumée avec une belle gousse de vanille et des fruits frais de saison coupés comme bon vous semble.

C’est tout.

Alors, on y va, les gourmands ? Comme d’hab, je ne vous lâche pas comme ça, je vous propose un pas-à-pas qui vous permettra de réussir votre pavlova à coup sûr.

Ah, au fait, j’ai oublié de vous préciser, la pavlova que je propose fait 18 cm de diamètre et peut être largement dégustée par 8 convives – je la coupe en 12 parts et comme ça certains peuvent se resservir (et en général, ça fini avec les petites cuillères directement dans le plat – une trèèèèès grande satisfaction ;-))

La crème Chantilly

Ingrédients

IMG_5313

  • 330ml de crème liquide à 30% de M.G. minimum (sinon la crème Chantilly ne prendra pas), bien froide
  • 16g de sucre glace (en fait, je mets 5% en grammes de la quantité de crème fraîche)
  • 1 gousse de vanille (comme d’hab, je vous recommande chaudement la vanille de Tahiti Vanille, elle est tout simplement d-i-v-i-n-e)

Préparation

La veille, coupez votre gousse de vanille en 2 et égrainez-la. Mettez les graines et la gousse dans la crème fraîche, ainsi que le sucre glace :

IMG_5314

Mélangez doucement. Couvrez à contact :

IMG_5315

Entreposez au frais et réservez jusqu’au lendemain.

La meringue

IMG_5532

Ingrédients

  • 4 blancs d’oeuf (des moyens, mais les plus gros de la boîte ;-)) : pesez-les, ils feront grosso-modo entre 130 et 170g
  • Le double du poids des blancs d’oeuf en sucre semoule (pas cristal, pas blond, du sucre FIN, mais pas du sucre glace non plus. J’ai trouvé celui-là, il est trop bien !!). Donc, si vous avez 150g de blancs d’oeuf, il vous faudra 300g de sucre semoule
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe de Maïzena
  • 1 gousse de vanille

Préparation

Sur l’envers d’une feuille de papier cuisson, tracez un cercle de 18 centimètres de diamètre :

IMG_5312

Ce sera votre patron pour le façonnage de votre pavlova. Retournez la feuille, déposez-la sur votre plaque de cuisson et réservez.

Préparez tous vos ingrédients.

Coupez votre gousse de vanille en 2 dans la longueur et récupérer les graines. Réservez.

Dans un grand bol (bien lavé et bien séché s’il est en plastique, on ne veut pas de gras sur les parois), ou dans le bol de votre robot pâtissier préféré, versez les blancs d’oeuf. Accrochez le fouet et mettez en marche vitesse à moyenne-haute (mon robot, un KA, va de 0 à 10, je le mets entre 6 et 8). Laissez les blancs monter. Quand ils deviennent bien mousseux et surtout blanc, commencez à ajouter le sucre, Mais SURTOUT PAS D’UN COUP ! Une cuillère à soupe à la fois, sans vous pressez. Vous allez en avoir pour 12-13 minutes, voire plus, et c’est indispensable : il faut laisser le temps au sucre de fondre au fur et mesure que vous en ajoutez. c’est pour cela qu’il faut du sucre semoule, et pas du cristal : il ne fondrait pas. Donc on prend son temps, on ajoute une cuillère à soupe de sucre une fois de temps en temps, ok ? c’est le secret d’une belle meringue française. A la fin, si vous prenez de la meringue entre vos doigts, vous ne devez pas sentir les grains de sucre. Elle sera également extrêmement brillante : c’est le signe d’une meringue réussie !

Au bout de ces 12-13 minutes, ajoutez les graines de la gousse de vanille, le jus de citron et la Maïzena. Fouettez de nouveau, toujours à la même vitesse, pendant 1 minute. Votre meringue est prête :

IMG_5533

Faites préchauffez votre four à 100°C en chaleur tournante.

Munissez-vous d’une spatule et déposez votre meringue au centre de votre patron, et essayez de l’amener au bord en faisant un joli rond :

IMG_5369

Vous pouvez la faire cuire ainsi, ou faire comme sur la photo suivante. Pour cela, avec l’aide d’une petite spatule longue et étroite (coudée ou pas), faites remonter les bords à la verticale, cela va marquer la meringue et créer des pointes. N’hésitez pas à bien marquer vos empreintes, la meringue gonfle légèrement à la cuisson et elles s’estomperont légèrement. donc y va, on marque franchement avec la spatule. N’hésitez pas à repasser plusieurs fois (je dois faire 3 ou 4 fois le tour ;-)) :

IMG_5551

Vous pouvez bien sûr lisser la surface, si les pointes ne vous satisfont pas.

Vous pouvez également essayer de faire un creux au centre, qui servira à recevoir la crème Chantilly au moment du montage, elle dépassera moins de la meringue, c’est plutôt joli ;-)))

Enfournez 2 heures, au niveau le plus bas de votre four siouplé. Vous pouvez ouvrir votre four quelques secondes toutes les demi-heures pour enlever l’humidité, ça aide la meringue à sécher.

Une fois le temps de cuisson écoulé, éteignez votre four et laissez la meringue complètement refroidir dedans.

Montage

Ingrédients

  • Des fruits de saison – j’aime la tendance « monochromatique » ;-)) : orange, mangue, fruit de la passion… Vous pouvez également ajouter à cette liste les kumquats, c’est très bon aussi 😉
  • Votre meringue
  • Votre crème qui repose au frais

Préparation

Lavez et coupez vos fruits comme vous le souhaitez. Réservez.

Vous allez monter la crème Chantilly : versez la crème fraîche dans un bol, ou dans le bol de votre robot pâtissier. N’oubliez pas d’enlever la gousse de vanille 🙂

Fouettez à vitesse maximale jusqu’à ce qu’elle commence à épaissir. Elle est prête.

Déposez-la au centre de votre pavlova.

Ajoutez joliment vos fruits dessus.

Tadaaaaaam, c’est prêt !!

A dégustez immédiatement…;-)))) Vous m’en direz des nouvelles ;-))

Des bizZzes les zamis, et à bientôt,

Judith Pâtisse

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s