Spritz

Noooooon, je ne vous propose pas la recette du cocktail Spritz, ici, on fait des gâteaux ;-))) ! Ce sont de sablés viennois dont je vous parle aujourd’hui. Vous savez, ces petits biscuits ultra saaaablés et ultra foOondants au bon goût de beurre légèrement vanillés et en forme de W… On peut également les tremper dans du chocolat, pour plus de gourmandise ;-)).

En plus d’être beaux, ils sont aussi faciles à réaliser. En résumé, dans une heure, vous avez un goûter digne de la cour d’Autriche. Ca claque, hein…? 😉

Avec cette recette, je réalise environ 16 spritz, et ils sont de bonnes tailles (7cmX6cm), donc si vous les faites plus petits, vous en aurez plus, à vous de voir.

Allez, On y va ? C’est parti !

Ingrédients

IMG_0794

  • 225g de farine T55
  • 190g de beurre doux EN POMMADE (=mou ;-))), c’est P-R-I-M-O-R-D-I-A-L
  • 75g de sucre glace
  • 1 blanc d’oeuf du plus petit oeuf de votre boîte (il en faut 30g en fait ;-))
  • 1/2 gousse de vanille OU 1 cuillère à café de d’extrait de vanille liquide
  • 1 pincée de sel

Et

  • Une plaque de cuisson
  • une feuille de papier cuisson
  • Une poche à douille
  • Une douille cannelé

Préparation

Si vous utilisez une  1/2 gousse de vanille, coupez-la en 2 dans la longueur et grattez les graines. réservez- les.

Dans le bol de votre robot pâtissier préféré, mettez le beurre pommade. Cette texture est  essentielle. S’il est trop dur, vous n’arriverez pas à pocher vos spritz et ils n’auront pas cette consistante sablée-fondante si caractéristique. Installez la feuille et mettez en marche, vitesse 4 ou 6, cela va crémer encore un peu plus le beurre. Arrêtez votre robot au bout d’une minute :

IMG_0795

Ajoutez le sucre glace, la vanille (liquide ou les graines de la 1/2 gousses), le blanc d’oeuf et la pincée de sel. Remettez votre robot pâtissier en marche, vitesse 1, jusqu’à ce que ça donne à peu près ceci :

IMG_0796

Décrochez votre bol, munissez vous d’une spatule, puis mélangez  DELICATEMENT la farine que vous ajouterez en 4-5 fois, tranquillement. Dès que vous ne voyez plus de farine, arrêtez de mélanger. Si l’on veut du sablé fondant, on ne travaille pas trop la pâte. Cette dernière est prête :

IMG_0798

Insérez , votre douille dans votre poche à douille. Si la poche est jetable, coupez l’extrémité avec des ciseaux.

La pâte reste assez épaisse, donc je vous conseille fortement de ne remplir la poche qu’avec la moitié de la pâte. Vous pocherez ainsi facilement vos biscuits. Une fois toute la pâte pochée, remplissez la poche avec le reste de la pâte et recommencez.

Préchauffez votre four à 160°C – chaleur tournante. Préparez votre plaque de cuisson en y déposant votre feuille de cuisson.

Vous allez commencer le pochage : tout d’abord, on colle la feuille de cuisson à la plaque avec un point de pâte à chaque coin :

IMG_0799

La feuille ne risque pas de se décoller ainsi lors du pochage. Et là on commence : les spritz, ce sont des « W ». Bon, on peut faire d’autres formes bien entendu, mais la plus répandue, c’est celle-ci. Ne vous pressez pas, c’est une pâte épaisse, il est donc préférable de pocher doucement pour qu’il y ait une quantité de pâte homogène tout le long du biscuit :

IMG_0800Une fois le pochage terminée, enfournez pour environ 15 minutes. Les spritz doivent rester plutôt blond clair, ils ne doivent pas trop dorer, sinon vous perdez le côté sablé-fondant. N’hésitez pas à retourner votre plaque à mi-cuisson si vos biscuits commencent à dorer plus d’un côté.

Une fois la cuisson terminée, débarrassez-les sur une grille et laissez-les complètement refroidir. C’est ainsi qu’ils sont les meilleurs 😉

On peut s’arrêter là.

Ou vous pouvez les enrober partiellement dans du chocolat ;-). Pour ce faire, faites fondre 100g de chocolat de votre choix (lait ou noir) au bain-marie ou au micro-onde. Déposez une feuille de papier cuisson ou une feuille guitare (c’est une feuille de plastique qui assure une bonne brillance du chocolat et il ne colle pas dessus) sur votre plan de travail. Trempez partiellement vos biscuits dans le chocolat fondu. Déposez-les ensuite sur votre feuille de cuisson ou guitare.

IMG_0809

Laissez-les « cristalliser » (=sécher en langage chocolat), puis déguster ;-))

IMG_0821

Bon appétit !

Des bizZzes les zamis, et à très bientôt,

Judith Pâtisse

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s