Mes croissants de lune

Il y a quelques semaines, j’ai eu une discussion capitale au sujet des croissants de lune Bahlsen (vous savez, ces petits sablés en forme de croissant au bon goût de noisette, avec un peu de vanille et totalement a-d-d-i-c-t-i-f-s ?!) – avec un paquet grand ouvert sur la table – 🤤.

En gros, notre questionnement était « comment font-il pour avoir ce croustillant et ce fondant à la fois…? »  Je n’en avais pas besoin de plus pour m’y atteler… J’ai essayé toutes les recettes que j’ai trouvé sur le net et ailleurs ; et ça y est, je suis arrivée à obtenir ce crousti-fondant si typique de ces biscuits…! Le croustillant, c’était facile, c’est grâce au pralin. Pour le fondant, c’est grâce à une température et un temps cuisson maîtrisés : comprenez cuisson plutôt douce et pas trop longtemps.

Ces biscuits ont un très gros avantage : ils sont ultra simples à réaliser. Il faut juste penser à mettre dans sa liste de course de la poudre de noisette et du pralin. Le reste, en général, on l’a dans son placard.

En bref, en résumé, pour faire court, COMMENT J’AI FAIT POUR M’EN PASSER JUSQU’A MAINTENANT ??

Vous l’avez compris, ces petites merveilles n’ont que des qualités et aucun inconvénient 😉 Alors, je vous emmène ?

Au fait, avec ma recette, vous pourrez en réaliser une vingtaine ;-).

Ingrédients

IMG_1500

Pour les biscuits

  • 120g de farine
  • 90g de beurre doux FROID, tout juste sorti du frigo, coupé en petits morceaux
  • 50g de poudre de noisette (je prends de la bio en vrac)
  • 25g de sucre en poudre
  • 10g de sucre vanillé*
  • 30g de pralin (je prends le Vahiné en grande surface, il est impeccable)
  • 1g de bicarbonate de soude

*Concernant le sucre vanillé, je le fais moi-même : quand je récupère une gousse de vanille, je la nettoie si nécessaire, la fais sécher et la mets ensuite dans mon pot de sucre blond. Et pour tout vous dire, je n’utilise quasiment que ce sucre-là – donc vanillé, dans mes pâtisseries. La conclusion de tout ça, c’est que je mets 35g de mon sucre vanillé dans les croissants de lune, et non pas 25g de sucre « normal » et 10g de sucre vanillé.

Pour l’enrobage

  • 30g de sucre glace
  • 10g de sucre vanillé

Préparation

Mettez tous les ingrédients des biscuits dans la cuve de votre robot pâtissier préféré et installez la feuille. Mettez en marche vitesse 1 et attendez qu’une belle pâte homogène se forme. Cela prend environ 2 minutes ;-))) :

IMG_1502

Débarrassez et formez une belle boule de pâte (ou un carré, un rectangle, comme vous voulez ;-)), sentez-la – parce que son odeur est une dinguerie sans nom, filmez-la et mettez-la au réfrigérateur 1 heure minimum :

IMG_1503
Prête à aller au frais…

Ressortez votre balance : vous allez peser chaque morceau pâte que vous allez découper pour que tous vos croissants de lune aient la même taille… et par conséquent cuisent tous de la même manière 😉 Prélevez donc des morceaux de 15g de pâte :

img_1577

Roulez chaque morceau de pâte en un boudin, puis donnez une forme de croissant. Avec la lame d’un couteau, faites 3 incises sur chaque croissant (une au milieu et les deux autres de chaque côté), mais n’incitez pas trop profond siouplé, sinon ils vont « s’ouvrir » à la cuisson et seront moins jolis au final.

img_1578Préchauffez votre four à 160°C en chaleur tournante. Cette température c’est la garantie du moelleux ;-). Si vous savez que votre four chauffe beaucoup, n’hésitez pas à la baisser à 155°C.

Déposez chaque croissant sur votre plaque de cuisson recouverte de papier siliconé ou autre tapis :

img_1580

Enfournez au niveau intermédiaire pendant 15 minutes, pas plus.

Mélangez le sucre glace et le sucre vanillé.

A la fin de la cuisson, sortez vos croissants de lune et saupoudrez-les du mélange sucre glace-sucre vanillé avec une passette/passoire. Ça donne un peps de dingue à ces biscuits :

img_1583

Bon, ben voilà, vous avez fini, je vous avais dit que c’était simple ;-))

Par contre, a-t-t-e-n-t-i-o-n !!! Ces petits biscuits sont hyper friables à la sortie du four, c’est la rançon d’une cuisson plutôt courte. Attendez qu’ils refroidissent complètement pour les toucher/déplacer/manger/dévorer !! Là, ils auront fière allure ;-).

J’attends de vos nouvelles ;-)))

IMG_1616

Je vous envoie des bizZzes,

Judith Pâtisse

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Vernede Yves dit :

    Je crois que le seul inconvénient de ce type de biscuits est qu’on les mange trop vite…..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s