Pâte brisée AKA « LA-pâte-à-tout-faire »

Bon, parlons peu, parlons bien.

Ca vous dit une pâte à tarte passe-partout, qui fonctionne aussi bien pour du salé (pensez à une bonne quiche…yummy !) que pour du sucré (et là, je vous mets l’idée d’un flan parisien dans la tête…) ? Oui ?

Bon, alors suivez-moi, c’est par ici.

Je vais tout vous dire. En fait,c’est une recette de pâte brisée qui se prépare en 5 minutes ; et en plus, accrochez-vous, on peut la congeler. Ouiiiii. Vous m’avez bien lu. Comme ça, fini les pâtes industrielles qu’on achète par trois et qu’on jette dans le bas du réfrigérateur. Il n’y a qu’à sortir la pâte le matin pour le soir, ou la veille au soir pour le déjeuner du lendemain.

C’est une recette que je fais depuis pas mal de temps maintenant, et j’ai un taux de réussite (comprenez « pourcentage des gens qui ont aimés cette pâte ») de 100% :-). Je l’ai trouvée dans une vieux livre du maître de la boulange Eric Kayser ; et franchement, c’est de la bombe : elle a un bon goût de beurre, et sa texture est croustillante juste ce qu’il faut. Même crue, elle est excellente, mes enfants m’en réclame toujours un bout après que j’ai fini de foncer mon cercle ou mon moule !

Je vous propose la recette pour un pâton, mais en général j’en fais trois à la suite – et hop, au congélateur, comme ça je suis tranquille pour un moment ;-). Avec une pâte, je fonce un cercle/moule de 28cm, à l’aise (pour vous donner une idée, c’est un cercle de 28cm qui apparaît sur la 1ère photo).

Vous êtes emballés ? On y va ?

Ingrédients pour une pâte brisée

IMG_0966

  • 210g de farine tamisée
  • 4 g de sel
  • 100g de beurre (je prends du doux pour cette recette – si vous prenez du demi-sel, mettez un peu moins de sel)
  • 7,5cl d’eau

Préparation

Si vous avez un robot du type Kitchen Aid : Utilisez la feuille. Mettez la farine et le sel dans la cuve. Mélangez. Ajoutez le beurre puis mélangez à vitesse 1 jusqu’à ce que la texture ressemble à du sable épais :

IMG_0967

Ajoutez l’eau. Mélangez toujours à vitesse 1. Arrêtez le robot dès que la pâte est formée :

IMG_0968

Farinez votre plan de travail. Déposez-y votre pâte et pétrissez-la trois fois : on appuie fort sur la pâte avec la paume de la main, puis on ramène les deux extrémités au milieu. Recommencez deux fois. formez une boule. c’est fini !

Sans robot, juste besoin d’un peu d’huile de coude : mélangez la farine et le sel et déposez le tout sur votre plan de travail. Faites un puits. Mettez-y le beurre, puis malaxez jusqu’à ce que le tout ressemble à du sable épais.

IMG_0971

Reformez un puits et versez l’eau. Re-malaxez avec vos jolis doigts jusqu’à ce que l’ensemble forme une pâte (ça colle un peu aux doigts…). Ensuite, farinez votre plan de travail puis pétrissez la pâte trois fois : on appuie fort sur la pâte avec la paume de la main, puis on ramène les deux extrémités au milieu. Recommencez deux fois. formez une boule. Filmez-la. C’est fini !

IMG_0972
Maintenant au repos…!

Si vous souhaitez l’utiliser le jour même, laissez-la se reposer 30 minutes au réfrigérateur minimum. Vous pourrez l’utiliser juste après. Si non, entreposez-la au congélateur. You’re done !

Pour un résultat optimal – et ça, c’est une remarque générale sur les pâtes à tarte, je vous conseille de la faire cuire à blanc. Préchauffez votre four à 160°C, en chaleur tournante. Posez une feuille de papier sulfurisé sur votre pâte et garnissez-la de billes de céramiques, de pépins de cerise ou de haricots secs (c’est pour éviter que la pâte goOonfle à la cuisson – le garnissage, c’est compliquée avec une pâte qui a gonflée ;-)).

Enfournez pour 23 minutes, elle doit se parer d’une jolie couleur dorée claire. Débarrassez les billes de céramique, les noyaux de cerise ou les haricots secs ainsi que le papier sulfurisé. Vous n’avez plus qu’à garnir votre fond de tarte et faire cuire normalement selon les instructions.

Sur ce, je vous laisse, j’ai une tarte brocoli-gorgonzola et moutarde à l’ancienne à finir pour ce soir (j’en ai déjà l’eau à la bouche pour tout vous dire !).

Bon surtout, le plus important, j’attends de vos nouvelles !

Je vous embrasse et je vous dis à bientôt…

Judith Pâtisse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s