My Italian Cheesecake

On n’arrête pas de me demander des recettes de cheesecakes – des vrais, parce que j’ai semé le trouble avec mon lemon cheesefake (fake voulant dire en anglais « faux » « contrefaçon »…), qui n’est autre qu’une mousse au citron, au cream cheese et à la crème Chantilly, sans cuisson, avec un streusel à l’amande… Un d-é-l-i-c-e, mais ça n’est PAAAS un cheesecake !

Je dis O-K ! J’adoOore ça, moi les cheesecakes ! Bon, étant donné que le soleil est revenu, je vais plutôt vous proposer la version italienne, c’est-à-dire avec de la ricotta, plutôt que la new-yorkaise : il est plus léger, ca passe mieux par ce joli temps ;-)). Dans le mien, je ne mets pas trop de sucre, j’ajoute les zestes d’un beau citron jaune, un tout petit peu de vanille de Tahiti, et surtout des framboises fraîches, ça apporte une fraîcheur de dingue !

Vu que c’est tout de même un cheesecake, il a beau être à la ricotta, je mets quand même un peu de cream cheese, parce sans cream cheese, pas de cheesecake (enfin, bon, c’est mon avis ;-)) ! Comme ça, tout le monde est content : on a la légèreté de la ricotta et un léger goût du Philadelphia 😉

La dernière chose importante à préciser, c’est qu’il faut le faire en avance, parce qu’il doit être servi bien froid : donc faites-le le matin pour le soir, ou l’après-midi/soir pour le lendemain midi. Il doit passer plusieurs heures au réfrigérateur.

Hormis cela, aucune difficulté particulière, et même pas besoin de robot ;-)))

Ca y est, je salive, vous aussi ? Alors, on y va ?

Ingrédients

Pour la pâte

IMG_7060

  • 175g de « sablés Anglais » McVities (qui s’appelle également « Digestives » en version originale 😉 Maintenant on les trouve facilement en grande surface)
  • 75g de beurre fondu + quelques grammes supplémentaires pour badigeonner la bande de papier sulfurisé dont je parle juste après 😉

Et

  • Un cercle de 20cm de diamètre à bord haut (4,5cm) ou un moule à charnière du même diamètre
  • Si vous utilisez un cercle, une bande de papier sulfurisé pour tapisser l’intérieur du moule

Pour l’appareil à cheesecake

IMG_7058

  • 350g de ricotta de bonne qualité
  • 150g de cream cheese Philadelphia
  • 110g de sucre
  • Les zestes d’un citron jaune bio
  • 1/4 de gousse de vanille (comme d’hab, je prends la superbe vanille de Tahiti d’Alain Abel, elles sont très grasses. Si les vôtre ne le sont pas autant, utilisez 1/2 gousse)
  • 3 oeufs moyens
  • QSP (=quantité suffisante pour) recouvrir votre pâte. Comptez 250g au max, ça devrait suffire

Préparation

IMG_7067

Si vous utilisez un cercle, il va falloir le préparer : prenez la bande de papier sulfurisé, et beurrez-la avec un pinceau. Ensuite, collez-la côté beurré contre le cercle : ca permettra au papier sulfurisé de bien coller à la paroi. Vous ne serez ainsi pas gêné par un papier sulfurisé qui ne reste pas à sa place ;-)) Ca donne à peu près ça :

IMG_7062

Si vous utilisez un moule à manquer antiadhésif, pas besoin de procéder à cette étape.

Maintenant, préparez la pâte : prenez vos biscuits et réduisez-les en poudre : soit au robot-coupe, comme sur la photo, soit avec un pilon.

IMG_7064

Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez avec une spatule, jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène.

IMG_7065

Prenez cette pâte et déposez-la dans votre moule ; puis étalez-la avec vos jolies minimes de façon régulière. Vous pouvez terminer en tassant bien avec le fond d’un verre. Ca aide pas mal :

IMG_7059

C’en est fini pour la pâte.

Préchauffez votre four à 160°C en chaleur tournante.

Coupez votre morceau de gousse de vanille en deux et extrayez-en les graines. Réservez.

On passe à l’appareil à cheesecake. Dans un grand bol, ou dans la cuve de votre robot pâtissier préféré, mettez la ricotta et le cream cheese. Installez la feuille puis mettez en marche, vitesse 1 – ou prenez votre plus belle cuillère en bois et utilisez de l’huile de coude pour mélanger, ce qui permettra d’assouplir l’ensemble, comme sur la photo :

IMG_7057

Ajoutez ensuite les zestes de citron, les graines de vanille et le sucre. Mélangez à nouveau, toujours vitesse 1. Ajoutez ensuite les oeufs, UN A UN et mélangez entre chaque toujours vitesse 1. Ca doit donner à peu près ça :

IMG_7061

Reprenez votre pâte et déposez vos framboises fraîches dessus : serrez-les un maximum pour avoir une belle épaisseur régulière visible à la découpe. Je n’en mets pas jusqu’au bord, pour éviter que le rouge de la framboise ne bave sur l’appareil à cheesecake.

IMG_7056Versez ensuite l’appareil délicatement sur les framboises

IMG_7054

Enfournez pour 40 à 45 minutes. Il doit être très légèrement tremblotant au centre en fin de cuisson. Laissez-le dans le four éteint une dizaine de minutes encore, puis sortez-le. ATTENTION !! Attendez qu’il refroidisse complètement pour le démouler, sinon des morceaux de pâte vont rester coller au moule ou au papier sulfurisé !!! Ce serait LA C-A-T-A !!

IMG_7051
Non, ça n’est pas un flan ;-))

Mettez au frais plusieurs heures…

Tic-tac, tic-tac, tic-tac…

Ca y est, c’est bon, vous avez patienté, vous pouvez désormais déguster votre italian cheesecake ;-)) Régalez-vous les zamis ! Et surtout, j’attends de vos nouvelles !

IMG_7053

Je vous embrasse, et vous dis à très bientôt,

Judith Pâtisse

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s