Mes palmiers

Je suis mono-maniaque. Ça fait 3 semaines que j’essaie de faire de beaux palmiers. Vous savez, ceux en forme de coeur.

Ooooh raaage, ooooh désespoiiiir, j’ai fait des tonnes d’escargots… C’est très bon aussi les escargots ; mais les palmiers ça doit être en forme de coeur. Mono-maniaque, je vous dit.

Et tout ça parce que j’avais oublié d’ouvrir mon super livre du Chef Philippe Urraca, vous savez, « Pâtisserie, leçons pas à pas » paru aux Editions du Chêne. La solution était dedans. Sans commentaire, siouplé ! Mais du coup, ça y est, je les tiens mes beaux palmiers !

C’est quoi en fait un palmier ? C’est de la pâte feuilletée, recouverte dessus, dessous – partout en fait – de sucre, pliée plusieurs fois, d’une certaine manière, et que l’on fait cuire au four.

J’utilise ma pâte feuilletée, aka « la pâte qui fait peuuuur », parce que franchement, elle déchire, et après, c’est juste de la mise en forme. Je vous dis tout, tout, tout, pour réaliser ces merveilles de douceur.

Je ne peux que vous encourager à faire votre propre pâte feuilletée, mais vous pouvez bien évidemment en acheter une toute prête. Dans ce cas précis, je ne vous recommande pas celle que l’on trouve au rayon des pâtes déjà étalées/emballées, franchement, elle n’est pas bonne. Allez plutôt au rayon Boulangerie de votre super/hypermarché, en général on trouve des morceaux de 500g de pâte feuilletée. Sinon, encore mieux, achetez-en à votre boulanger préféré ;-))

Ah oui, avec cette recette, vous pourrez réaliser 20 palmiers. De quoi satisfaire un bon nombre de gourmands 😉

Au fait, taux de réussite : 100 %  – Zero complaints, que de magnifiques sourires une fois le palmier en bouche 😉

J’ai fini de vous convaincre ??? Allez, c’est parti !

Ingrédients

IMG_8088

  • 500g de pâte feuilletée (maison ou pas. Ma recette ici)
  • Qs  (= quantité suffisante) de sucre semoule
  • Qs de farine

Et

  • Un rouleau à pâtisserie
  • Une feuille de papier cuisson
  • Une plaque de cuisson

Préparation

Fleurez (=farinez) légèrement votre plan de travail et ajoutez plein de sucre semoule dessus. C’est la-dessus que vous allez abaisser la pâte feuilletée :

IMG_8087

Fleurez également votre rouleau à pâtisserie.

Sortez votre pâte feuilletée du réfrigérateur et commencez à l’abaisser (= à l’étalez). Vous devez obtenir un rectangle de 30cmX40cm. C’est simple, c’est la taille de votre plaque de cuisson 😉IMG_8076

Du coup, vous avez une belle épaisseur de pâte feuilletée.

Saupoudrez de nouveau de sucre semoule sur toute la surface.

Vous allez vous attaquer au pliage : rabattez une bande de 6 ou 7 cm en bas et une bande de 6 ou 7cm en haut. tout dépend si vous avez bien abaissé la pâte sur 40cm de long 😉 : si oui, faites 7 cm. Si elle fait un peu moins, faites 6 cm. Ca doit donner ça :

IMG_8089

Rabattez de nouveau sur 6 ou 7cm en haut et 6 ou 7cm en bas :

IMG_8078
Passez un coup de rouleau délicat sur toute la surface.

IMG_8079

Il vous reste donc 2cm d’espace entre les 2 parties : parfait ! Vous allez désormais les superposer et passez de nouveau un léger coup de rouleau :
IMG_8081
On ne va pas se presser : placez la pâte au frais 1 heure, ça facilitera grandement  la découpe, qui sera beaucoup plus nette.

Ressortez-la et parsemez de nouveau du sucre semoule sur la surface. Parez également les bords :

IMG_8083

Préchauffez votre four à 210°C chaleur tournante.

Coupez des tranches de 1,5cm de large. Vous en obtiendrez environ 20 :

IMG_8075

Installez une feuille de papier cuisson sur votre plaque de four.

Alors attention, maintenant c’est la minute Chef Philippe Urraca : prenez vos tranches et écartez les 2 parties, comme sur la photo :

IMG_8074

Cela leur permettra de prendre à la cuisson cette belle forme de coeur si caractéristique. Parsemez à nouveau de sucre semoule – juste un petit peu.

Vous allez devoir faire plusieurs fournées, car les palmiers, ça gonfle beaucoup 😉

J’en fais 3 : deux de 6 et une de 8.

Enfournez pour 15 minutes à mi-hauteur. Retournez-les à mi-cuisson avec une spatule. Surveillez tout de même la cuisson des premières fournées, car nous avons toutes et tous un four qui chauffe plus ou moins différemment, et ça peut virer au carnage très vite.

Et là…Tadaaaam !!! Vos palmiers sont magnifiques, comme à la boulangerie ! Attendez juste que ça refroidisse, je ne voudrais pas que vous vous bruliez !! Alors ??? C’est bon ??

Oui je sais c’est terriiiiiiible, c’est troOop bon, et c’est trop beauuuuu!!!!

IMG_8073

J’attends de vos nouvelles ;-)))

je vous embrasse, et vous dis à très bientôt les zamis !

Judith Pâtisse

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Hello,
    Merci pour ce partage… j’ai aussi du mal à bien les faire… je n’ai pas re testé depuis que j’évite le Gluten à vrai dire. 🙂
    Jessuca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s