Mes bugnes

C’est Mardi gras, alors j’ai fait des bugnes ! J’adoOore ces beignets ! Je parle des bugnes moelleuses et dodues – je préfère préciser, car il existe des fines qui croquent sous la dent (elles sont aussi terribles celles-là !). Apparemment, je ne suis pas la seule à aimer ça autour de moi… Durée de vie de mes bugnes aujourd’hui : 5 minutes ! Celles d’il y a deux jours : idem…!

La recette est simple : on fait une pâte levée, parfumée ici au zeste de citron jaune et au rhum – ce sont mes parfums préférés dans ces petits beignets, mais certains mettent de l’eau de fleur d’oranger, c’est top aussi ;-)). Une fois la pâte levée, on la détaille, on façonne les beignets et on les fait frire. On les dépose sur de l’essuie-tout pour enlever l’excédent de gras, on saupoudre de sucre glace, et hop, c’est prêt ! Un moment divin, cette dégustation, je vous dis…!!!

Conseil du Sage : la recette permet de faire une quarantaine de bugnes. C’est parfait pour 4 personnes. Si vous êtes plus nombreux, multipliez les quantités ;-))

Ingrédients pour une quarantaine de bugnes 

IMG_4253

  • 250 de farine de gruau dans l’idéal, sinon de la T55 fera très bien l’affaire 😉
  • 4,5g de sel
  • 10g de levure de boulanger fraîche
  • 45g de sucre
  • Le zeste de 1 1/2 citrons jaunes bio – ou pas
  • 2 cuillères à soupe de rhum (grosso modo 25g) – ou pas 😉
  • 25g d’eau juste tiède
  • 2 oeufs
  • 60g beurre doux pommade (=mou, mais pas fondu ;-))

Et

  • Un rouleau à pâtisserie
  • 70cl d’huile de friture
  • Une casserole

Préparation 

Diluez la levure émiettée dans l’eau tiède. Réservez.

Dans la cuve de votre robot pâtissier préféré, ajoutez la farine, le sel d’un côté, le sucre de l’autre, le mélange eau+levure, QUI NE DOIT PAS TOUCHER LE SEL SIOUPLE (le sel annule l’action de la levure !!!), le zeste des citrons jaunes et le rhum.

Installez le crochet pétrisseur et mettez en marche, vitesse 1. Ajoutez les 2 oeufs  immédiatement. Pétrissez jusqu’à ce que la pâte se décolle de la cuve : compter 2-3 minutes. A ce moment-là, ajoutez le beurre pommade et laissez pétrir jusqu’à ce que la pâte se décolle une nouvelle fois de la cuve. Comptez environ 13-14 minutes. La pâte est devenue brillante, grâce au beurre pommade, et quand vous la prenez dans vos mains, elle s’en décolle.

Recouvrez la cuve d’une linge propre et humide et laissez pousser dans une pièce chaude jusqu’à ce que la pâte double de volume :

IMG_4353

Si vous le souhaitez, vous pouvez la mettre dans le four à 30°C, cela facilitera la levée. Soyez patient – du genre 3 heures, cette pâte met du temps à lever.

Déposez -la ensuite sur votre plan de travail préalablement fleuré (=légèrement fariné). Fleurez également vos mains. Dégasez la pâte en enfonçant votre poing partout dedans :

IMG_4355

C’est une pâte qui colle, donc n’hésitez pas à fleurer dès que nécessaire, aussi bien vos mains que votre plan de travail.

Avec la paume de vos mains, puis avec votre rouleau à pâtisserie, abaissez-la (=étalez-la) en un rectangle de 25cmX35cm (c’est un peu plus petit que votre plaque de four, qui fait 30cmX40cm) :

IMG_4356

Détaillez de grandes bandes dans la longueur, environ 5cm de large, puis faites des losanges dans chacune de ces bandes de pâte. Dans chaque losange, faites une incision au centre et passez une extrémité de votre losange dedans. Vous avez réalisé votre première bugne 😉 Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Réservez :

IMG_4358

Prenez une casserole et versez-y 70cl d’huile pour friture. Faites chauffer à feu moyen (PAS PLUS !!) pour qu’elle atteigne 165-170°C. Si vous avez un thermomètre de cuisson, utilisez-le et veillez à ne pas dépasser les 175°C : les bugnes vont colorer beaucoup trop vite. Elles doivent être dorées, pas brûlées ;-))

IMG_4360

Si vous n’avez pas de thermomètre de cuisson,  utilisez les morceaux restants de pâte avec lesquels vous n’avez pas pu faire de bugnes (=les angles en général !) pour tester la cuisson : s’ils colorent trop vite, enlevez la casserole du feu quelques instants et baissez la température. A l’inverse, s’il ne se passe pas grand chose et que rien ne dore, c’est que l’huile n’est pas assez chaude.

La cuisson est rapide : comptez 35 secondes pour une face – vous voyez la coloration apparaitre par le dessous, il faut alors les retourner, et comptez à peine 20 secondes pour la deuxième. J’en fait frire 5 par fournée, parce que ma casserole n’est pas très large (elle fait 18cm de diamètre). Récuperez-les avec votre écumoire et déposez-les dans un grand plat recouvert d’essuie-tout. Répétez l’opération jusqu’à ce que toutes les bugnes soient cuites.

IMG_4362

Saupoudrez-les de sucre glace :IMG_4365D-é-g-u-s-t-e-z. On touche le divin…;-))

IMG_4363

Bon appétit 😉

Des bizZzes, les zamis, et à très bientôt, 

Judith Pâtisse

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s