Fondant au chocolat (au beurre salé…) de Mimi Biscuit

Ca vous dit une recette de fondant au chocolat qui déchiiiiire et qui se prépare en un quart d’heure ?

C’est une recette ultra simple et surtout t-r-è-è-è-è-s efficace… Je l’ai trouvé dans un livre pour enfant qui a été offert à ma fille, « Mimi Biscuit et la Fée Cabosse« , de Delphine Ratel et  Virginie Grosos, paru aux éditions Millefeuille. C’est une histoire de gâteaux au chocolat pas parfaits avec une fée pas très belle, un dragon qui s’appelle Chalumeau et tout et tout… Et l’ensemble est illustré avec beaucoup de peps.

A la fin de ce livre, il y a deux recettes de gâteaux au chocolat, et je vous propose celle du fondant de la mort qui tue tellement il est simple et surtout troOop bon.

C’est parti…??

Ingrédients :

IMG_9945

  • 115g de sucre (la recette d’origine mentionnait 125g, je trouve que c’est légèrement trop. Après, c’est une question de goût !)
  • 3 oeufs
  • 100g de farine
  • 200g de BON chocolat noir (c’est là aussi le secret d’un bon gâteau au chocolat ;-). Ici, je l’ai fait avec un chocolat à 70% de cacao, le Guanaja de Valrhona, mais on peut également le réaliser avec un chocolat plus léger en cacao)
  • 15cl d’eau (oui, oui, bizarre je sais, j’ai eu la même réaction que vous la 1ère fois…)
  • 125g de beurre demi-sel

Préparation :

Beurrez et farinez un moule à cake.

Allumez votre four en chaleur tournante à 200°C.

Dans la cuve de votre robot (muni de la feuille) – ou dans un grand saladier, mélangez les oeufs entiers avec le sucre. Ajoutez ensuite la farine et mélangez. Réservez.

Préparez un bain-marie et faites fondre ensemble le chocolat, le beurre et l’eau (rooooh de l’eau avec du chocolat… « Sacrilèèèèèège » je vous entends dire d’ici…Mais non, mais non, c’est pour la bonne cause… Faites-moi confiance ;-))

Mélangez les deux préparations.

Versez la pâte dans le moule à cake, puis enfournez à mi-hauteur pour 15 minutes – paaaas plus siouplé !

IMG_9947
A la sortie du four

Attendez quelques minutes avant de le démouler dans un plat à cake (renversez-le d’abord sur un 1er plat – le fondant sera à l’envers, puis posez votre plat à cake dessus, faites pivoter rapidement de 180° une nouvelle fois, c’est fait !).

Vous pouvez y aller, il est prêt à être dégusté… On peut le manger tiède, ou même froid, parce qu’il reste fondant. Loooongtemps. Plutôt sympa, hein…?

IMG_9943
Là, il est complètement froid, mais encore bien foOondant…;-)

Vous pouvez ajouter une boule de glace à la vanille, de la crème Chantilly, ou une tuile caramélisée pour le croquant… Moi, sincèrement, je le préfère tout seul, sans rien.

Allez, à taaaable ! (et j’attends de vos nouvelles…;-))

Je vous embrasse, et je vous dis à la prochaine…

Judith Pâtisse

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s